CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Actualités > Expériences exceptionnelles et schizotypie

Actualités
31 janvier 2016

Expériences exceptionnelles et schizotypie

Le psychologue belge François Mathijsen fait paraître, dans la revue Mental Health, Religion, & Culture, un article où il développe son modèle du « Bernard L’hermite » qui vient interroger les liens entre adolescence, expériences exceptionnelles et santé mentale.

Résumé

Cette étude confirme les résultats de recherches antérieures puisqu’elles montrent que des expériences anomales ou certains événements déclencheurs peuvent donner lieu au surgissement de processus cognitifs et de changements émotionnels chez une personne prédisposée. De plus, notre recherche montre que le processus cognitif et le changement de vision du monde (basculement de paradigme) accompagnant certaines expériences paranormales peuvent faciliter le développement d’une structure de personnalité schizotypique. Pour les besoins de cette étude, 675 jeunes entre 13 et 25 ans (M = 16,8, SD : 1,9) ont répondu au Questionnaire de la personnalité schizotypique, à l’échelle révisée et modifiée de croyances au paranormal, à huit différentes mesures du basculement de paradigme et une mesure auto-rapportée du changement de vision du monde. Les résultats confirment le rôle médiateur du basculement de paradigme entre des pratiques paranormales et la schizotypie puisque le processus cognitif contribue à la formation de symptôme ainsi qu’au maintien des symptômes. Ces résultats confirment également l’existence d’étapes cognitivo-émotionnelles, également appelées le syndrome du Bernard-L’hermite, dans la dynamique de "paranormalisation" de la réalité.

Abstract

This study confirms findings of previous research as they state that some triggering events or anomalous experiences can give rise to a disruption of cognitive processes and emotional changes in a predisposed person. Furthermore, our research states that the cognitive process and change of world view (paradigm shift (PS)) accompanying some paranormal experiences (PEs) could facilitate the development of a schizotypal personality structure. For the purposes of this study, 675 young people aged between 13 and 25 years old (M = 16.8, SD = 1.9) completed the Schizotypal Personality Questionnaire, the Revised and Modified Paranormal Belief Scales, the measurement of eight kinds of PE and a self-reported measurement of change of world view. The results confirm the mediating role of PS between paranormal practices and schizotypy as the cognitive process contributing to symptom formation as well as to symptom maintenance. The said results also confirm the existence of cognitive–emotional stages, also called Hermit Crab syndrome, in the process of the “paranormalisation” of reality.

Mathijsen, F.P. (2015). Anomalous experiences and schizotypy : which comes first ? The Hermit Crab syndrome hypothesis. DOI:10.1080/13674676.2015.1004627


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193