CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Actualités > Premier congrès sur les expériences exceptionnelles à l’Université de (...)

Actualités
1er novembre 2009

Premier congrès sur les expériences exceptionnelles à l’Université de Liverpool

Un premier congrès international portant sur la santé mentale et les expériences exceptionnelles s’est tenu à l’Université de Liverpool, en septembre dernier. Il était organisé par Christine Simmonds-Moore et fut l’occasion pour la plupart des spécialistes de ce domaine de se retrouver et de présenter leurs travaux récents. Nous étions présents et nous avons proposé deux posters portant sur nos recherches respectives. Voici leurs résumés en anglais ainsi qu’un bref récapitulatif des interventions lors du congrès :

Exceptional experiences of teenagers : a solution by the paranormal ?

Renaud Evrard

The interest of a majority of teenagers for the paranormal, as theory and as experience, is clearly shown by diverse polls (Delestre, 1997 ; Coulombe, 2003 ; Staehler, 2008), bringing it up to the rank of a commonness. For nearly 80% of them, main self-reported motives are curiosity and boredom (Mischo, 1991). Meet the paranormal is a way to assess some fundamental issues about life, death and spirituality, topics hard to ask elsewhere (Lucadou, 1992a, 1992b). Then, spiritist and occult practices can have a transitory function for teenager psychological growth (Le Maléfan, 2008). But, in the same way, answers of so-called entities can complicate some mental disturbances, as bereavement, or stimulate some beginning psychosis (Maleval, 2000). In his medical thesis dissertation, Baer (1993) find a correlation between paranormal beliefs of 500 teenagers and measures of schizotypy. This encourage negative discourses on exceptional experiences of teenagers, mostly seen as dangerous and irrational beliefs (Klosinski, 1997).
On the ground of a clinical practice in Paris with teenagers living exceptional experiences (illustrated by one case), I will show that exceptional experiences can contribute both to pathological and salutogenetic aspects of mental health. Hence we have to understand adolescence as a structural borderline state (Rassial, 1999) which operates with specific process. A better understanding of these process can help to improve the differential diagnosis of teenagers using occult practices, their first motive to contact “clinical parapsychologists” (Lucadou & Zahradnik, 2001).

Key-words : Teenagers – Exceptional Experiences – Differential Diagnosis – Occult Practices

Paranormal experiences, mental health and mental boundaries, and psi

Thomas Rabeyron

L’article correspondant à ce poster est disponible ici.

Résumé du congrès

Le matin fut tout d’abord marqué par plusieurs interventions concernant des aspects potentiellement thérapeutiques associés aux expériences exceptionnelles. Parmi celles-ci, on notera l’intervention de John Gruzelier sur l’évaluation de pratiques comme le Reiki et le Johrei. David Luke a pour sa part proposé un large aperçu des liens entres états modifiés de conscience, drogues psychédéliques et perceptions induites par ces dernières. Carl Williams et Diane Dutton ont ensuite développé quelques réflexions sur des pratiques traditionnelles chinoises du point de vue psychothérapeutique tandis qu’Eve Binks a présenté une recherche portant sur les liens entre évènements traumatiques et pratiques religieuses en Irlande.

L’après-midi débuta par une présentation de Stefan Schmidt sur les effets thérapeutiques de la méditation. Il proposa également les résultats de récentes méta-analyses portant sur différentes formes d’interactions supposées à distance. Christine Simmonds-Moore présenta ensuite une synthèse des recherches sur les expériences exceptionnelles en lien avec le concept de schizotypie, en définissant au passage quelques principes empiriques permettant d’engendrer ou d’endiguer l’émergence de ces expériences.

La fin d’après-midi fut orientée vers des travaux davantage cliniques. Avec tout d’abord Martina Belz qui présenta l’approche développée en Allemagne, à l’IGPP, sur la prise en charge des personnes rapportant des expériences vécues comme paranormales. Elle développa également quelques données épidémiologiques accompagnées de réflexions générales sur ce service de consultation. Elle insista en particulier sur l’importance d’un abord théorique et pratique trans-disciplinaire. Ce fut ensuite au tour d’Isabel Clarke de présenter ses travaux portant sur la psychose, dans leur rapport à la transliminalité. Enfin, Ian Tierney, de la Koestler Parapsychology Unit, a développé quelques réflexions générales sur le champ clinique des expériences exceptionnelles. Il insista notamment sur le peu de prise en charge clinique actuellement dans les unités de recherches universitaires.

Le colloque s’est terminé par une table ronde permettant aux auditeurs d’intervenir à leur tour. Cette manifestation a mis en évidence le développement actuel de ce champ de recherche dans toute l’Europe. Il a également montré la richesse des échanges provenant en grande partie d’approches épistémologiques variées des psychologues travaillant dans ce domaine.


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193