CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Actualités > Identification projective et "rêves télépathiques"

Identification projective et "rêves télépathiques"

Nouvelle publication touchant aux expériences exceptionnelles dans l’International Journal of Psychoanalysis.

Sanchez-Medina Alfonso (2018). Projective identification and “telepathic dreams”. The International Journal of Psychoanalysis, 99(2), 380-390.

Résumé

A partir des travaux pionniers de Freud et d’autres auteurs sur les rêves télépathiques, et en particulier les travaux qui sont liés à l’identification projective théorisée par Klein, puis développée ultérieurement par Bion et Grinberg, l’auteur passe en revue certains concepts qui sont associés à la théorie de l’intersubjectivité. L’exemple d’un rêve télépathique apparu au cours d’une analyse est mis en regard avec ces concepts afin d’envisager différentes hypothèses relatives à leur genèse. L’hypothèse principale est que l’identification projective et la contre-identification, dans leurs formes normales et anormales, constituent la base onirique de la communication. Un des protagonistes du couple analytique transmet inconsciemment à l’autre les contenus de sa vie réelle, tandis que l’autre la transforme en un rêve et c’est ainsi que les émotions et les fantasmes prédominants deviennent conscients. L’établissement d’une communication de ce type requiert un climat émotionnel intense imprégné essentiellement de fantasmes d’abandon. De tels rêves, une occurrence rare dans la cure, mettent en évidence la créativité intersubjective, le « tiers analytique » décrit par Ogden. L’auteur mentionne certains concepts issus des neurosciences et de la physique quantique qui permettraient de fournir une explication au substrat.


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193