CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Recherche > Publications scientifiques > Les expériences exceptionnelles : entre neurosciences et psychanalyse

Les expériences exceptionnelles : entre neurosciences et psychanalyse

Publication de Thomas Rabeyron dans la revue "Recherches en Psychanalyse" intitulée "Les expériences exceptionnelles : entre neurosciences et psychanalyse".

Résumé

Après avoir présenté brièvement les expériences exceptionnelles et la clinique qui leur est associée, nous tenterons de montrer dans quelle mesure l’étude de ces expériences est d’actualité et de quelle manière elles se situent à l’interface entre psychanalyse et neurosciences. Dans cette perspective, trois axes principaux seront développés. Le premier concerne les liens entre des travaux récents portant sur les hallucinations non pathologiques et plus particulièrement les expériences exceptionnelles de type perceptif. Nous verrons dans quelle mesure ces hallucinations de type névrotiques peuvent être considérées comme la conséquence de fortes angoisses de séparation. Nous développerons ensuite quelques réflexions concernant les états modifiés de conscience et les états hypnoïdes, en lien avec des expériences exceptionnelles comme les abductions. Enfin, cet article se terminera par un éclairage de ces mêmes expériences exceptionnelles à partir des recherches sur les neurones miroirs articulées à la notion de perméabilité psychique.

Mots clés : Expériences exceptionnelles, paranormal, hallucinations, états modifiés de conscience, neurones miroirs, perméabilité psychique, Exceptional experiences, altered states of counsciousness, miror neurons, psychologic permeability

L’article est disponible intégralement en ligne ici.

Référence :


Thomas Rabeyron (2009), Les expériences exceptionnelles : entre neurosciences et psychanalyse, Recherches en Psychanalyse, 8.


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193