CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Présentation de Circée > Qu’est-ce qu’une expérience exceptionnelle ? > Les perceptions psi

Les perceptions psi

Les perceptions psi, appelées aussi "perceptions extra-sensorielles" (PES), correspondent à l’impression d’avoir accès à des informations autrement que par les canaux sensoriels habituels. Il peut s’agir de vécus de télépathie (entre deux personnes), de clairvoyance (concernant un évènement à distance) ou de précognition (concernant un évènement futur). Si l’on en croit les sondages effectués, ces perceptions sont rapportées par près de la moitié de la population, la plus fréquente étant la télépathie.

Les perceptions psi peuvent être classées selon quatre formes générales : les impressions intuitives, les hallucinations, l’imagerie visuelle réaliste et l’imagerie visuelle non réaliste. Une impression intuitive correspond à un vécu sensoriel et sans images. La personne "sent" qu’elle sait sans savoir comment elle sait. Dans les expériences hallucinatoires liées aux perceptions psi, l’information est transmise par le biais d’une hallucination (visuelle ou auditive). Une personne pourra par exemple entendre une voix qui semble lui donner une information concernant une personne éloignée. Les images visuelles réalistes se produisent quant à elles plus communément durant les rêves. Elles correspondent à une description relativement réaliste de la scène à laquelle semble se référer la perception psi. En revanche, dans le cas des images visuelles non réalistes, l’information est souvent déformée et de nature métaphorique.

Dans la majorité des cas, ces perceptions concernent des proches et des situations perturbantes sur le plan émotionnel. On remarque ainsi une fréquence importante de ce type de perceptions lors de décès, de naissance, d’accident ou de maladie. Cet impact émotionnel rend souvent l’expérience d’autant plus convaincante et significative pour celui qui la vit. C’est également le cas quand ces perceptions concernent des évènements graves comme des attentats ou des catastrophes naturelles. Mais il peut aussi s’agir d’expériences plus banales, comme l’impression de penser à une personne juste avant qu’elle ne vous appelle ou de retrouver un objet grâce à une intuition.

Les conséquences des perceptions psi sont variées. Dans certains cas, elles engendrent une simple curiosité. Elles peuvent même s’avérer utiles pour celui qui les rapporte. Mais il peut également arriver qu’elles conduisent à un sentiment de culpabilité quand la personne pense, par exemple, qu’elle aurait été en mesure d’éviter un accident grâce à cette perception. Elles deviennent particulièrement problématiques lorsque certaines personnes se sentent envahies par des impressions qu’elles ne parviennent pas à contrôler. Il convient alors souvent d’essayer de comprendre avec elle quelle est leur nature et leur origine.

Les recherches scientifiques portant sur l’aspect objectif de ces expériences demeurent controversées et conduisent à différentes interprétations. Les recherches sur les rêves télépathiques et le Ganzfeld ont produit des résultats significatifs dans des conditions contrôlées. Cependant, les chercheurs ne s’accordent pas sur l’explication à donner à ces résultats. Il n’existe en effet pas de modèle explicatif sur le plan physique et biologique qui permettrait de comprendre comment de tels transferts d’information à distance sont possibles. Certains chercheurs considèrent ainsi qu’il s’agit de formes particulièrement développées d’intuition, à partir d’informations sensorielles classiques, tandis que pour d’autres, il s’agit d’une modalité perceptive spécifique et encore inexpliquée.

Références

Cardeña, E., Lynn, S. J., & Krippner, S. (2000). Varieties of anomalous experience : examining the scientific evidence. Washington : American Psychological Association.

Bem, D. J., & Honorton, C. (1994). Does psi exist ? Replicable evidence for an anomalous process of information transfer. Psychological Bulletin, 115, 4-18.

Irwin, H.J., & Watt, C. (2007). An Introduction to Parapsychology, 5th edition. Jefferson, NC : McFarland.

Milton, J., & Wiseman, R. (1999). Does Psi exist ? Lack of replication of an anomalous process of information transfer. Psychological Bulletin, 125(4), 387-91.

Sherwood, S. J., & Roe, C. A. (2003). A Review of Dream ESP Studies Conducted Since the Maimonides Dream ESP Programme, Journal of Consciousness Studies, 10(6-7), 85-109.

Storm, L., & Ertel, S. (2002). The Ganzfeld Debate Continued : A Response to Milton and Wiseman (2001). Journal of Parapsychology, 66(1), 73-82.


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193